Fleischschnacka au Roquefort Papillon (escargot de viande de pot au feu)

Publié le par AurélieWa

 

J’aime beaucoup le fromage et lorsque j’ai vu que Roquefort Papillon organisait un concours autour de ce fromage, je me suis dit que j’allais tenter ma chance. C’est un fromage que j’aime bien, mais à part en sauce, j’ai un peu de mal à le transformer par manque d’idées. Et puis, j’ai eu envie de faire des fleischschnaka, ces escargots de viande (viande de pot au feu) roulé dans une pâte à nouille qui sont une spécialité alsacienne. Et puis je les ai améliorés avec ce Roquefort Papillon.

Par contre, il faut avoir une plaque de cuisson et des casseroles de bonnes qualité, car le feu doit être très vif et chaud et les casseroles ne doivent pas attacher, ainsi la viande et le roquefort caraméliseront et formeront une petite couche dorée, avant de poursuivre la cuisson dans le bouillon (j’ai une très très vieille vitrocéramique et les casseroles qui ont à peu près le même âge et du coup, le résultat n’est pas forcément optimal au niveau visuel)

Fleischschnaka-au-Roquefort.jpg

Pot au feu :

600 g de viande à pot au feu (gîte nerveux pour moi)

1 oignon

1  chou pointu
2 carottes
2 navets violets

2 poireaux
les tiges d’une botte d’oignons nouveau (ou 1 poireau)
3 gousses d’ail
2 échalotes
Persil
Ciboulette
Muscade
½ cuillère à soupe rase de sel
5 grains de poivre noir
2 baies de genièvre
1 clou de girofle
1 pincée de thym
1 feuille de laurier

 

Pour la farce :

200 g de roquefort

1 échalote

1 noisette de beurre
1 poignée de feuilles de persil plat
1 œuf
25 g de chapelure

La pâte à nouilles :

150 g de farine

2 œufs

75 g de semoule de blé dure fine

Sel

Un peu d’eau

 

Préparer le pot au feu :

Eplucher et nettoyer tous vos légumes. Couper les carottes en tronçons, les navets en cubes, le chou en lanières, ciseler les tiges d’oignons et le poireau, couper les échalotes en 4 et piquer l’oignon de girofle.

Dans une cocotte, faire revenir la viande dans un peu d’huile. Lorsque la viande est dorée, ajouter les légumes et les herbes ciselées. Mettre les épices dans un sachet de thé (papier filtre).

Mouiller à hauteur et mettre le sachet de bouquet garni. Saler

Laisser mijoter 3 à 4 heures en écumant régulièrement (c’est ce qui vous permettra d’avoir un bouillon clair). Lorsque la viande est fondante, votre pot-au-feu est cuit.

 

Préparer la pâte à nouille :

Dans le bol de votre robot, mélanger la farine, la semoule, le sel et les œufs. Ajouter de l’eau petit à petit jusqu’à ce que la pâte forme une boule. Votre pâte ne doit pas coller. Si elle colle, ajouter un peu de farine. Laisser reposer votre pâte à température ambiante.

 

Préparer la farce :

Egoutter votre pot-au-feu en récupérant le bouillon. Dégraisser la viande et la passer dans un hachoir à viande avec à peu près la moitié des légumes. (C’est le mélange de légumes dans la viande qui apportera du moelleux à votre farce).

Hacher une échalote et la faire revenir dans du beurre. Ajouter la viande hachée aux légumes et rectifier l’assaisonnement.  Ciseler le persil et l’ajouter à la préparation. Ajouter ensuite un œuf, la chapelure.

Couper le roquefort en dés.

 

Préparer les Fleischschnacka :

Fariner le plan de travail et étaler la pâte à nouille en rectangle. Répartir la farce en l’aplatissant (j’ai utilisé un rouleau à pâtisserie) en laissant une marge de chaque côté. Répartir les dés de roquefort sur la farce à la viande. Rouler la pâte sur elle-même pour en faire un escargot (comme les viennoiseries d’ailleurs). Humidifier les bords de la pâte pour coller l’escargot en appuyant sur les bords. Emballer votre boudin dans du papier film et réserver au frais (ça permettra de trancher plus facilement)

 

Cuisson des Fleischschnacka :

Couper votre boudin en tranches de 1 à 2 cm d’épaisseur. Faire revenir les tranches de Fleischschnacka dans de l’huile, recto-verso jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Ensuite, ajouter du liquide (moitié vin blanc, moitié bouillon de pot au feu) et laisser cuire 10 mn environ en retournant à mi-cuisson. A la fin de la cuisson, il n’y aura plus ou presque plus de bouillon, celui-ci aura permis aux tranches de Fleischschnacka de caraméliser et c’est ça qui fait tout J

 

Publié dans Fromage

Commenter cet article

L
cela doit être super bon !!! bisous
Répondre
K
Vraiment succulent ce plat !
Bis
Répondre
P
Je ne connaissais pas du tout ce plat mais ça a l'air bien bon!
Répondre
P
Miam, j'adore ^^
Répondre
C
Oh ils ont l'air délicieux tes roulés!!
Bonne soirée.
Répondre
V
Je ne connaissais pas du tout cette recette....belle découverte...

Bises.Valou.
Répondre
L
Rien à dire hormis : MMMIIIIIAAAMMM !!!!!!!!!!
Répondre
C
une super variante que je nconnais pas!
Répondre
N
une délicieuse découverte pour moi
bonne soirée bisous
Répondre
M
ça a l'air long à faire mais ce doit être super bon !!! j'adore..

biz
manue :))
Répondre
L
bonne chance!
Répondre
J
Hmmm! Que c'est délicieux! J'aime beaucoup! Bises!
Répondre
G
Mmmm ! ils ont l'air délicieux ces roulés :-)) très bonne idée !
Répondre
A
je passe mon tour à cause du roquefort
Répondre
C
J’aime beaucoup cette recette ! bisous
Répondre
A
une totale découverte pour moi !!!
bises
Répondre
M
Comment veux tu que je résiste à un tel plat!!!!!! Je suis trop trop fan!
Répondre
M
original et bon !
Répondre
A
pas visuel, pas visuel dis-tu....moi ils me conviennent parfaitement et l'idée du fromage dans les fleischnackas c'est osé....j'adore !!
Répondre
A


c'est parcequ'ils ne sont pas encore passé au bouillon ;)


 



B
je te souhaite bonne chance avec cette superbe et élaborée recette
Répondre
C
je connais de nom mais n'en ai jamais goûté. Cette version au roquefort doit être très goûteuse !
Répondre
D
Hmmm je ne connaissais pas mais ça à l'air tres bon. Bonne journée
Répondre